Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Méningiome, une tumeur cérébrale

Première semaine au CHU

Lundi matin, 7 heures

L'infirmière vient me fait piquer le bout d'un doigt pour vérifier ma glycémie, puis j'ai droit au petit déjeuner, avec mes cachets.

Première mauvaise surprise, je n'ai plus droit au sucre, ni au sel non plus, bon, ce n'est que provisoire, finalement ce n'est pas le bout du monde, il faut relativiser, il y a plus important dans mon cerveau qu'un peu de sucre ou de sel sur l'alimentation.

En début d'après midi, ma compagne vient me rendre visite en me rapportant mes affaires de toilettes, chargeur de téléphone, et des vêtements de rechange, sa présence est apaisante.

Pendant que j'y pense, je tient à remercier TOUT le personnel soignant que j'ai croisé, et qui est resté d'une gentillesse extrême et aux petits soins, malgré les difficultés qu'ils rencontrent dans leur travail, rien ne transparaît.

On m'annonce que le Docteur Isabelle P..... du centre de Neuro-Chirurgie de Lyon, va me recevoir, le Mercredi 20 Novembre 2019, au vu de la taille de mon méningiome, une opération chirurgicale la seule issue, il est impossible de laisser la tumeur tranquille, bien que bénigne (non cancéreuse), il faut la supprimer au plus vite.

Je suis accompagné à l'IRM, on me fait une injection d'un produit de contraste, puis je passe une vingtaine de minutes dans l'IRM, pour avoir des images plus précise que le scanner passé le premier jour.

Petit bug de l’hôpital, le DVD de mon IRM, ne m'a pas été remis pour la consultation avec ma Neuro-chirurgienne à Lyon 

Ambulance, direction Lyon, et je fait donc connaissance avec la chirurgienne qui va m'opérer, je trouve rassurant qu'il s'agisse d'une femme, tout en m'expliquant les risques (c'est une obligation de vous dire que vous pouvez mourir ou rester paralysé), la seule chose certaine qu'elle m'annonce et qu'elle va devoir m'ouvrir la tête en découpant le crâne d'une oreille à l'autre.... gloups, et que je perdrais l'odorat car le méningiome est situé à l'avant droit du crâne contre les sinus, et que le nerf olfactif va être touché.

Elle se base sur les données qu'elle voit sur le scanner, celles de l'IRM n'étant pas en sa possession.

Elle m'annonce une durée d'intervention chirurgicale d'environ trois heures, je trouve ce temps énorme, trois heures à avoir le crâne ouvert, et se faire trifouiller le cerveau ne me rassure pas vraiment, mais je n'ai pas le choix, si l'opération n'a pas lieu, c'est la mort à court terme.

Rendez-vous pris pour l'opération qui aura lieu le 03 Décembre 2019.

Retour à Bourg-en-Bresse, les jours se suivent sans grande nouvelle, quelques examens sanguin pour vérifier si tout va bien, ajuster les dosages de médicaments, car certains provoquent des chutes de potassium.

Je me sens bien, je trouve le temps long, mais je m'occupe comme je peut, Internet, Youtube, Netflix, et beaucoup de recherche sur les méningiomes, tumeurs cérébrales, comment se passe les opérations, etc ... et tous les après midi, ma chérie est là pour moi.

Bonne nouvelle, j'ai droit à une permission (j'ai cru une seconde à un gag, quand on me l'annonce), mais vu mon état de santé stable, le Docteur L........ du service de Neuro de Bourg en Bresse, me donne le droit de passer le week-end hors de l'hôpital, en insistant bien sur le fait de ne pas rester seul, au cas ou ...

On me donne mes médicaments pour le week-end, et je part en permission.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article